top of page
Rechercher

Max Bourret // Inkredible 1111

En décembre dernier, Karl et moi avons pris la route direction Saint-Sulpice. Nous avons été rendre visite à notre cher ambassadeur, Max Bourret, afin de découvrir son univers pour la toute première fois! Nous avons été accueilli par le grand Manitou barbu en personne!

Confortablement installés, entourés de diverses figurines et arcades, nous débutons son interrogatoire. Nous avions prévu une série de questions des plus loufoques, puisqu’il avait déjà été interviewé il y avait quelques temps, pour l’émission « Encré dans la peau ». Nous avions donc en tête, d’en apprendre davantage, d’une façon originale! Bien sûr, nous avons débuté avec la simple question :



« Mais qui est-tu, @Inkredible_1111 ? »

Max se décrit comme un être motivé par l’argent, qui est prêt à détruire son prochain, afin de se donner le sentiment de supériorité. Ce serait pendant son incarcération à la Prison de Bordeaux, qu’il aurait rapidement mis à profit ses aptitudes en dessin pour débuter sa carrière de « scratcher ». C’était la loi du plus fort. Se faire « péter la gueule » ou se faire tatouer. « Haha, bien non, je vous niaise », nous a-t-il lancé.


Présentement, tu dois avoir la même face que nous quand nous l’avons entendu s’exclamer le précédent descriptif de lui-même. Nous l’écoutions avec les yeux brillants et la tête pleine d’interrogation! Il nous a bien mené en bateau! Il faut savoir qu’il est un bon farceur. Lors de nos premières rencontres en convention, nous avons été frappé par son sens de l’humour aiguisé. Frappé par

son sens de l’humour, mais aussi par sa barbe, sa collection de chemise tropicale, et bien sûr, son FUCK*NG TALENT!

**Veuillez noter qu’à notre grande déception, il ne portait pas de belle et chaleureuse chemise tropicale lors de notre visite. Elles seront de retour en même temps que la chaleur! SCOOP! Il a fait l’acquisition d’une nouvelle chemise de « Stranger Things », dont il est un grand fan!


De retour au programme principal, « Qui est le véritable Max Bourret? »

Jeune entrepreneur de 32 ans, qui a l’air beaucoup plus vieux qu’il y paraît. Il passe même pour le chum de sa mère! Ah! L’effet de la barbe! En couple depuis 7 ans et marié depuis 4 ans, c’est grâce au tatouage qu’il a trouvé sa douce Marie-Pier. Ce fut d’abord en tatouant celle qui allait devenir sa belle-mère, qu’il accrocha sur l’accompagnatrice de celle-ci, sa fille, Marie-Pier. De fil en aiguille, les tatouages se sont accumulés pour Marie-Pier, il y avait de l’amour dans l’air! Père de 2 minis humains, donc 1 plus si mini, de 12 ans. Il aime magasiner et il


a la fâcheuse tendance à acheter tout, sauf ce qui est sur la liste. Les dernières années pandémiques que nous avons connues l’ont confronté à faire une rétrospective de lui-même. Il a explosé ses barrières et est allez chercher de l’aide extérieure pour apprendre à apprivoiser son anxiété. C’est à travers ce cheminement difficile, mais nécessaire, qu’à germé et grandi le projet d’ouvrir son propre studio.


Un talent Inkredible!


Spécialiste plusieurs fois récompensé dans le « Réalisme Black & Grey », il nous partage une panoplie de pièces des plus impressionnantes, du tigre au viking, en passant d’une célébrité, à un être cher : un résultat époustouflant est toujours au rendez-vous. À mon œil, ses tatouages se démarquent particulièrement des autres artistes réalisme, puisqu’on y trouve une telle intégration de la noirceur. Une exploitation vraiment présente du noir, exécuté à la perfection avec un noir profond, fuck*ng bien saturé. J’adore! Ça va vraiment rejoindre mon intérêt pour le style « Big Black »!



Il aime également ajouter quelques « Doodle » a ses conceptions, question de montrer qu’il sait toujours faire de belles lignes. Je rigole, je trouve que ses additions reflète bien le côté « Geek » de sa personnalité.


Comment a-t-il fait ses débuts dans le monde du tatouage?

Son père avait quelques tatouages, dont beaucoup, beaucoup, beaucoup de dragons en tout genre. Ce fut par contre son oncle, qui a exercé une influence marquante, en contactant son tatoueur, pour lui prendre son premier rendez-vous. Qui devait aussi être son dernier, puisqu’il avait seulement 16 ans. Mais bon, vous connaissez la chanson, « Ce n’est qu’un début! » C’est avec une

machine EBay et une job à temps partiel chez Rosy qu’est né l’artiste qu’on connaît aujourd’hui. Il a été une percé dans sa région, suite à un réel geste de bonté. Suite à une tragédie survenue à Pointe-au-Trembles, dans laquelle un jeune homme y a perdu la vie suite à une noyade, Max a offert gratuitement à la famille et aux proches de la victime, un tatouage symbolique, afin de les aider à surmonter ces moments difficiles.


Max n’est pas un sentimental. Quand on lui demande s’il a gardé sa première machine, il nous répond que non seulement il s’est débarrassé d’elle, mais de toutes les suivantes également. Il ne garde pas de fantôme dans ses tiroirs. Cependant, il garde son premier « auto-tatouage », un cœur sur la cuisse avec l’inscription « Moi », à l’intérieur. Comme quoi que l’amour de soi-même, est à la base de notre rayonnement.


Son studio, c’est le Studio. Oui oui, « Le Studio »

Je vous l’ai déjà dit, c’est un petit comique ce Max! Vous comprenez qu’il est un fan de l’humour « Joke de papa ». C’est en mars 2022, qu’il a ouvert son propre salon : Le Studio à Saint-Sulpice, situé à 15 minutes de Repentigny. Aujourd’hui, il opère la shop accompagné de 7 autres artistes hyper talentueux.


Après 4 ans à être artiste tatoueur à temps plein, la vie l’apporta à ouvrir son propre salon. Au départ du projet, il croyait s’installer seul dans son local, puis le mouvement de la vie lui a apporté de nouveaux talents qui souhaitaient travailler à ses côtés. Avec son expérience de vie, il a une petite difficulté avec l’autorité. Plus particulièrement dans la relation « Patron / Employé ». Vous comprendrez donc qu’une belle ambiance dynamique, cozy et familial s’est installé dans le studio. C’est une belle équipe d’être indépendant et autonome, dont Max est le leader soleil. Il veille à ce que personne ne manque de rien et que chacun s’épanouisse.



Comme on aime tous les histoires croustillantes, on lui a bien sur demandé :


Ton anectode la plus « weird » de tatoueur?

Dans ses débuts en tant que tatoueur, alors qu’il travaillait dans la cuisine familiale, il réalisait un gros cover sur une jeune fille : des hanches, jusqu’au pubis. Alors qu’il était concentré à bien saturer l’encre, toujours avec un petit mouvement répétitif de cercle, sa cliente, de son côté, éprouvait un très grand plaisir. C’est sous le regard distrait de son père, qu’il fit jouir sa cliente, sur la table de cuisine! Oh le beau malaise! Cliente qui n’est d’ailleurs jamais revenu.. ?!



Ton moment le plus fou?

Aller avez ses boys, « pisser » sur la flamme olympique à Ottawa, ce qui lui a donné l’occasion de discuter avec les autorités, qui trouvaient l’idée pas mal moins cool!


Activité préférée en dehors du tatouage?

« Faire l’amour! » Haha! Sérieusement, il nous apprend qu’il est une grand passionné de soccer et qu’il y joue depuis plus de 5 ans. Il est présentement joueur dans l’équipe municipale de Repentigny.


Quel serait ton super pouvoir?

Son super pouvoir serait d’échapper les objets du quotidien, sans faire de catastrophe. Max défie les probabilités de la gravité. Lui, sa toast, tombe JAMAIS du côté beurre de peanut!


Question PIÈGE. Préfèrerait-tu te battre contre une marmotte de la grosseur d’un éléphant ou de 100 éléphants de la grosseur d’une marmotte?

La marmotte géante, sans aucune hésitation!


Amy-Lee Gosselin

Copropriétaire chez Atomik Wave



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page